La grande prairie

2012

Présentation

La grande prairie est un hommage au peintre américain Edward Hopper. La construction s’appuie sur une conversation téléphonique entre deux soeurs séparées par la vie, entrecoupée de passages de rêveries, de souvenirs des moments heureux, illustrés par les tableaux du peintre.

L’une vit en ville auprès d’un mari fort occupé, tandis que l’autre est restée au loin auprès de ses parents âgés. La conversation, en apparence anodine, les confidences échangées entre les deux femmes, sont en lien avec les thèmes et les émotions chers à Hopper : réserve, non-dit, solitude, ennui, mélancolie et désir perdu.

Les ambiances visuelles et sonores font référence à l’Amérique des année 40 et 50, aux grands espaces et au style graphique de Hopper : absence de frontière entre extérieur et intérieur, cadres à l’intérieur du cadre de l’image, vent dans les voilages, ambigüité entre réalité et imaginaire, silence intérieur et érotisme pudique.

Le film

Version en français

Version en anglais (US)

Palmarès

  • Grand prix du festival AV de la Royal Photographic Society – 2014
  • 4e au 1° Concorso Internazionale Av “Città di Garda” (Italie) – 2013
  • Grand prix du festival international de Hayange – 2012

Crédits

  • Photographie, postproduction et bande son : Jean Paul Petit
  • Textes :  Jacques van de Weerdt
  • Voix : Marie Laure Vranken et Angélique Demoitié
  • Voix de la version anglaise : Hallie Weiner et Elizabeth Newton
  • Musiques : Penguin Cafe Orchestra, Bill Frisell, Lionel Hampton, Benny Goodman
  • Logiciels : M.Objects